STRYCHNINE

STRYCHNINE

STRYCHNINE

Alcaloïde de formule brute C21H2222, extrait de la graine du vomiquier (Strychnos nux vomica ) ou noix vomique, de la famille des loganiacées. Très toxique, la strychnine est inscrite au tableau A de la pharmacopée. On trouve le vomiquier à l’état sauvage aux Indes, au Sri Lanka et en Indochine.

Pour extraire la strychnine, on râpe la noix vomique dans de l’alcool bouillant, on distille la liqueur alcoolique obtenue et on purifie par différents traitements. À l’état cristallisé, elle a la forme de petits prismes rhomboïdaux incolores, inodores et de forte saveur amère. Peu soluble dans l’éther de pétrole et dans l’eau, elle est insoluble dans l’éther éthylique. En solution, elle est lévogyre.

Du point de vue chimique, la strychnine a une structure très complexe: elle ne comporte pas moins de sept cycles parmi lesquels on trouve un noyau indolique; ce n’est d’ailleurs qu’après la réalisation de sa synthèse totale, en 1954, que cette structure fut connue avec certitude.

Du point de vue pharmacologique, c’est un stimulant de la moelle épinière, donc du système nerveux central. Elle accroît les perceptions sensorielles comme le goût, l’odorat et la vue; à doses moyennes, elle agit sur les centres respiratoires situés dans le bulbe rachidien et augmente l’amplitude respiratoire.

La strychnine est prescrite dans le traitement de certains troubles sphinctériens, des dépressions respiratoires et de la polynévrite alcoolique.

L’intoxication à la strychnine se manifeste par des convulsions entraînant parfois la mort par asphyxie; les meilleurs antidotes sont les barbituriques.

strychnine [ striknin ] n. f.
• 1818; du lat. bot. strychnos
Alcaloïde toxique extrait de la noix vomique ou obtenu par synthèse. À faible dose, la strychnine stimule les nerfs moteurs. 50 mg de strychnine suffisent à entraîner la mort d'un être humain adulte.

strychnine nom féminin (de strychnos) Alcaloïde extrait de la noix vomique et doué d'une très grande toxicité.

strychnine
n. f. PHARM Alcaloïde très toxique extrait de la noix vomique.

⇒STRYCHNINE, subst. fém.
Alcaloïde extrait de diverses espèces de strychnos, mais également obtenu par synthèse, qui est un poison violent dont l'absorption provoque la contracture des muscles et entraîne la paralysie respiratoire. Le visage était livide, les dents serrées, les pupilles dilatées extraordinairement, et le corps, courbé en arc de cercle, reposait sur la nuque et sur les talons. Bref, c'étaient les signes classiques de l'empoisonnement par la strychnine (BOURGET, Disciple, 1889, p. 36).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1818 (PELLETIER et CAVENTOU, Mémoire lu à l'Institut de France le 14 déc. ds Ann. chim. et phys., t. 10, pp. 142-176). Dér. sav. de strychnos; suff. -ine. Fréq. abs. littér.:32.

strychnine [stʀiknin] n. f.
ÉTYM. 1818; du lat. bot. strychnos. → Strychnées.
Alcaloïde qui (avec la brucine) se rencontre dans certaines espèces de strychnées (noix vomiques, fèves de Saint-Ignace) ou qui est obtenu par synthèse. || À faible dose, la strychnine stimule le système nerveux; à plus haute dose, elle est toxique (50 mg suffisent à entraîner la mort d'un adulte). || Utilisation de la strychnine pour tuer les taupes.
tableau Noms de remèdes.
DÉR. Strychnique, strychnisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Strychnine — Strych nine, n. [L. strychnos a kind of nightshade, Gr. ?: cf. F. strychnine.] (Chem.) A very poisonous alkaloid resembling brucine, obtained from various species of plants, especially from species of {Loganiace[ae]}, as from the seeds of the St …   The Collaborative International Dictionary of English

  • strychnine — powerful poisonous alkaloid, 1819, from Fr. strychnine, from Mod.L. Strychnos, the genus name of the plant (nux vomica) from which the poison is obtained, from Gk. strychnon, a kind of nightshade, of uncertain origin. The chemical was discovered… …   Etymology dictionary

  • strychnine — ► NOUN ▪ a bitter and highly poisonous substance obtained from nux vomica and related plants. ORIGIN from Greek strukhnos, denoting a kind of nightshade …   English terms dictionary

  • strychnine — [strik′nin, strik′nēn΄, strik′nīn΄] n. [Fr < ModL Strychnos < L < Gr strychnos, nightshade] a highly poisonous, colorless, crystalline alkaloid, C21H22N2O2, obtained from nux vomica and other similar plants …   English World dictionary

  • Strychnine — Pour les articles homonymes, voir Strychnine (homonymie). Strychnine Molécule de strychnine …   Wikipédia en Français

  • Strychnine — Chembox new ImageFile=Strychnine2.svg ImageSize=200px ImageFile1=Strychnine from xtal 3D balls.png IUPACName= OtherNames=Strychnidin 10 one Section1= Chembox Identifiers CASNo=57 24 9 PubChem=441071 SMILES= [H] [C@] ( [C@@] (C(C=CC=C7) =C7N34)5… …   Wikipedia

  • strychnine — strychnic, adj. /strik nin, neen, nuyn/, n. 1. Pharm. a colorless, crystalline poison, C21H22N2O2, obtained chiefly by extraction from the seeds of nux vomica, formerly used as a central nervous system stimulant. 2. an Indian tree, Strychnos nux… …   Universalium

  • strychnine — Alkaloid obtained from the Indian tree Strychnos nux vomica ; specific blocking agent for the action of the amino acid transmitter glycine. Convulsive effects of strychnine are probably due to its blockage of inhibitory synapses onto spinal cord… …   Dictionary of molecular biology

  • strychnine — An alkaloid from Strychnos nux vomica; colorless crystals of intensely bitter taste, nearly insoluble in water. It stimulates all parts of the central nervous system, and was used as a stomachic, an antidote for depressant poisons, and in the… …   Medical dictionary

  • strychnine — [[t]strɪ̱kniːn, AM naɪn[/t]] N UNCOUNT Strychnine is a very poisonous drug which is sometimes used in very small amounts as a medicine …   English dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.